LE POPULAIRE SOCCER

Saviez-vous qu’un joueur de soccer peut parcourir 8 à 10 kilomètres pendant un match de 90 minutes? Ce n’est pas surprenant que les adeptes de ce sport soient en très grande forme physique! Aujourd’hui, plus de 270 millions de joueurs pratiquent ce sport à travers le monde.

FOOTBALL?

Le soccer, communément appelé football en Europe, a intégré officiellement les rangs des sportifs professionnels en Angleterre avec la création de The Football Association en 1863. Les adeptes du ballon rond ont rapidement développé ce sport en gagnant l’intérêt des spectateurs. L’ascension du football s’est concrétisée avec la création de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) en 1904 à Paris qui offrira la première édition de la Coupe du monde en 1930.

LA SANTÉ CARDIOVASCULAIRE

Vous vous en doutez, à voir ces joueurs parcourir le terrain d’un bout à l’autre, accélérer et aussitôt décélérer, le soccer est une formidable activité pour optimiser les capacités aérobiques. La sollicitation en continu des muscles améliore l’irrigation sanguine effectuée par le cœur et participe donc à la réduction des dépôts de plaques, responsables des maladies cardiovasculaires.

ENDURANCE ET COORDINATION

Une activité aérobique telle que le soccer améliore systématiquement votre endurance à l’effort. Vous serez moins essoufflé, aussi bien lors du jeu que lorsque vous montez les escaliers. De plus, le soccer nécessite des réflexes bien aiguisés en raison des différents mouvements requis pour le dribble, la rotation du corps et la passe. Réagir et s’adapter rapidement à la situation sont deux qualités requises pour la pratique de ce sport.

ATTENTION AUX BLESSURES!

Parmi les blessures fréquentes, on retrouve les entorses à la cheville, les entorses musculaires de la cuisse, les dérangements internes du genou, ainsi que des blessures au bas du dos (lombaires) et au cou. Même s’il est vrai que ces blessures surviennent la plupart du temps dans le feu de l’action, elles peuvent découler d’une préparation physique inadéquate.

ÉCHAUFFEMENT ET ÉTIREMENT

Débutez par une séance d’échauffement qui comprend du jogging à faible intensité pendant une dizaine de minutes. Imitez les professionnels dans les stades : effectuez une variété de mouvements techniques comme les pas chassés, les pas croisés et des mouvements susceptibles d’être reproduits en situation de match. N’oubliez pas de vous étirer à la fin. Votre préparation à l’activité aura pour effet d’augmenter la température du corps, d’augmenter la circulation sanguine et de préparer les muscles et les ligaments à des mouvements brusques.

S’HYDRATER

Pour rester alerte et conserver des tissus souples et résistants, hydratez-vous avant, pendant et après la séance de soccer. Des tissus déshydratés se blessent plus facilement. L’eau permet également de mieux évacuer les toxines et déchets produits par une activité intense. Afin de ne pas perdre tous vos minéraux, ajoutez une cuillère à thé de sel et une autre de sucre à un litre d’eau pour prévenir les crampes.

L’ÉQUILIBRE

Tous les jours, prenez le temps de renforcer votre sens de l’équilibre en vous tenant debout sur une jambe et en fléchissant le genou. Faites une dizaine de répétitions par jambe. Augmentez ensuite la difficulté en le faisant les yeux fermés, sur un coussin, ou même sur votre lit. Vos chevilles seront plus solides et vous serez moins sujet aux entorses.

Est-ce que votre corps est bien préparé à l’effort? Limitez les blessures et optimisez vos capacités grâce à votre chiropraticien!

This entry was posted in Article.

Laisser un commentaire